Mise en place du télétravail : qui supporte le coût ?

Bonnes pratiques pour la mise en place du télétravail : charte, coût...

Afin de limiter la propagation de l’épidémie de covid-19, le Gouvernement a demandé aux entreprises, lorsque cela est compatible avec leur activité, de mettre en place le télétravail et de l’imposer à leurs salariés.

Cependant, la mise en place de ce dispositif peut avoir un coût : achat des logiciels, des abonnements (téléphone, Internet), des outils de communications, frais de maintenance, … Qui doit le supporter ?

En principe, c’est à vous, employeur, de faire l’acquisition du matériel nécessaire à l’exercice du télétravail et donc de mettre à la disposition de vos salariés tout ce dont ils auront besoin. Sachez qu’aucune mesure de soutien ne vous permet à ce jour de demander à l’Etat le remboursement des dépenses liées au télétravail.

Cela dit, il se peut que vos salariés soient amenés à engager eux-mêmes des frais pour pouvoir télétravailler en toute sérénité (par exemple, l’achat d’un ordinateur portable). Dans ce cas, ils peuvent vous demander une contribution financière mais vous n’êtes pas tenu d’accepter. En effet, depuis 2017, il ne s’agit plus d’une obligation pour l’employeur, mais d’une simple faculté. En revanche, si votre convention collective ou votre charte sur le télétravail prévoit un remboursement par l'employeur, vous serez alors tenu de rembourser vos salariés.